Les poupées "O. dans la lune" ne sont plus fabriquées. Les dernières en stock sont vendues à la demande. Je peux toujours vous en faire une particulière si vous le voulez, il suffit de me contacter par email.

Ce blog relate mon parcours professionnel et personnel vers un développement spirituel particulier. Restez connectés !

Waldorf : étapes de fabrication #3

Étapes précédentes :

étape #1 : découpe du patron dans le jersey



On a préparé nos tissus et bourré le corps de la poupée. On va s'occuper maintenant de la sous-tête.
Pour que le visage de notre poupée ait du volume, il faut qu'on sculpte ce volume avant de recouvrir la tête de jersey. Voilà comment s'y prendre :


On part d'un jersey tubulaire du type médical. Je plie ma longueur en deux, et je fais un nœud au milieu avec du fil nylon (pas le fil de pêche !!).



Je passe ma main dans un des côtés, et j'attrape le nœud par l'intérieur, puis je retourne les deux demi-tubes l'un dans l'autre.


On a un gros préservatif, huhu ^^ (merci les recherches google, y'a des gens qui vont être déçus de leur trouvaille, je sens...).


Ensuite je bourre ma poche de laine cardée. J'en mets une bonne quantité, bien bien serrée. Il ne faut pas hésiter à y aller, comme pour le corps : il faut que ça soit dense. Je ferme en bas avec du fil nylon.


Je sépare la tête et le cou. Pour bien réussir à serrer, je fais un premier nœud normal (la toute première étape des lacets, avant les boucles, je ne sais pas comment on appelle ça ??), puis je passe mes fils de l'autre côté et je refais le même nœud. Cette fois quand je serre, il ne se défait pas tout de suite, et j'ai le temps de faire mon double nœud tranquille.


Et c'est là que vous me maudissez parce que je n'explique pas en détails comment je sculpte la sous-tête. Il y a deux raisons à ça. Comme je l'ai dit, il vaut mieux apprendre à faire ça avec des personnes compétentes qui vous accompagneront au fur et à mesure que vous avancerez. L'autre raison c'est que j'ai la flemme de prendre tout ça en photo. C'est un poil compliqué. Tout de même je peux donner quelques détails : je commence par la ligne des yeux. Je procède comme pour la séparation tête/cou, pour bien la marquer. Je passe ensuite par dessus, et je reviens passer tout ça sous le menton avant de nouer à l'arrière de la tête. La partie du fil qui passait au milieu du crâne à l'arrière a été abaissée au niveau du cou à l'aide d'un crochet.


Cette poupée a une tête qui me plaît ^^


Je regarde toujours bien le profil aussi, ça me donne une bonne indication sur l'allure finale de ma poupée. Il faut savoir aussi qu'à ce moment de sa fabrication, la tête est encore bien malléable. Je la malaxe pas mal pour lui donner de la rondeur et rééquilibrer les petits défauts du bourrage. Il restera des défauts, et j'aime bien ça. Ça donne beaucoup de personnalité à la poupée, de ne pas avoir un visage parfaitement symétrique. Le vôtre ne l'est pas non plus !


Manque encore le nez...


Ça c'est mon aiguille à broder, avec un bout rond, pour ne pas abîmer le jersey (de la sous-tête comme du visage ensuite). Les aiguilles à poupées sont vendues par lot, avec cette aiguille-là accompagnée d'une longue aiguille qui permet de traverser tout le crâne. Je vous montrerai à l'étape suivante.


Je marque au feutre à tissu l'emplacement et la taille du nez. C'est un grand rond, mais je vais resserrer après, donc il faut viser large au début. Avec mon aiguille, je passe du fil nylon de 3h à 9h, puis de 8h à 2h, puis de 7h à 1h, etc. en resserrant bien à chaque fois, et jusqu'à revenir à 3h où je fais un double nœud.


Et hop ! Un joli petit nez tout rond !


C'était ma passion quand j'ai croisé les waldorf pour la première fois : leur nez. Je trouvais ça extraordinaire de pouvoir faire des poupées de chiffon avec un ney en volume ! ^^

Pour finir en beauté cette étape, je passe mon jersey peau (la dernière pièce du patron) par dessus la sous-tête.


Et on a donc une tête !


Je vous explique demain comment on lui vire cette coupe de punk avant de lui offrir des yeux et une bouche dignes de ce nom. On avance, on avance !



Étapes suivantes : 
étape #5 bis : couture des pieds, crochetage du bonnet

étape #6 : pose des cheveux

Aucun commentaire: