Les poupées "O. dans la lune" ne sont plus fabriquées. Les dernières en stock sont vendues à la demande. Je peux toujours vous en faire une particulière si vous le voulez, il suffit de me contacter par email.

Ce blog relate mon parcours professionnel et personnel vers un développement spirituel particulier. Restez connectés !

Waldorf : étapes de fabrication #2

Étapes précédentes :

étape #1 : découpe du patron dans le jersey


Maintenant il s'agit de bourrer le corps de la poupée. Ça a l'air de rien, dit comme ça, mais pour avoir un rendu sympa, ça demande pas mal d'application. Sinon on se retrouve avec une poupée pleine de cellulite, et les standards de la beauté chez les waldorf étant ce qu'ils sont, c'est inacceptable (en tout cas chez "O. dans la lune", mais nous sommes extrêmement séléctifs...).

Je n'utilise plus la laine cardée de chez Marotte. Je la trouve difficile à manipuler. Elle est pleine de petites boules, et le travail en est de beaucoup compliqué pour un rendu médiocre à mes yeux. J'ai trouvé un fournisseur pas très loin de chez moi qui me vend une merveille de laine cardée. En ce moment, je n'ai que de la grise, mais ça ne pose pas de souci pour le bourrage des poupées. J'essayerai d'avoir de la blanche la prochaine fois.


Sur la photo, vous pouvez admirer également mon instrument de couture préféré. C'est une baguette japonaise qui est parfaite pour ressortir les coins des carrés, retourner les lanières, et bourrer la laine dans les poupées. Je l'adore.

Et donc, après quelques heures –OK j'exagère– minutes de travail (ça peut aller jusqu'à une demi-heure quand-même, hein !), on obtient ça :


C'est exprès que le haut du corps ne soit pas trop rempli : il va falloir faire passer le cou à l'intérieur.
Quand je fais le tour du patron du corps avec ma machine, je laisse 3 ouvertures : une pour passer la tête, et par laquelle je bourre l'essentiel du corps, et deux au niveau des bras, pour pouvoir ajouter de la laine une fois la tête mise en place. Ça me permet de rééquilibrer le bourrage du ventre de la poupée une fois la tête installée (et le trou du cou devenu par là-même inaccessible...).

On est encore loin de pouvoir lui faire des câlins, hein... Mais tout va arriver ! demain je vous mets la suite ^^


Étapes suivantes :

étape #5 bis : couture des pieds, crochetage du bonnet
étape #6 : pose des cheveux

Aucun commentaire: