Les poupées "O. dans la lune" ne sont plus fabriquées. Les dernières en stock sont vendues à la demande. Je peux toujours vous en faire une particulière si vous le voulez, il suffit de me contacter par email.

Ce blog relate mon parcours professionnel et personnel vers un développement spirituel particulier. Restez connectés !

Waldorf : étape de fabrication #5 bis


Étapes précédentes :



Je ne tiens pas tout à fait mon ordre d'étapes pré-établi. 


Un petit post en sus pour vous montrer d'abord la couture des pieds que je viens juste de terminer :

 Vus de dessus...



Et vus de profil.

J'aime bien cette façon très simple de dessiner les pieds (les pieds 3D, c'est bien joli, mais je trouve que c'est énormément de travail supplémentaire pour un ajout au charme de la poupée non-proportionnel...). Il m'a fallu un peu de temps pour maîtriser l'effet que JE recherchais, mais comme ça j'en suis bien satisfaite.

On voit sur la photo que je devrais pouvoir bourrer un peu plus le corps de la poupée. Il va falloir que je retravaille cette partie de la fabrication. Mine de rien, le bourrage du corps et son patron c'est rudement important dans le rendu de la poupée, le plaisir de la manipuler après, l'effet général. Avant je pensais que tout était dans le visage, et je me suis rendu compte qu'avec un visage qui ma plaisait beaucoup, la poupée pouvait me paraître médiocre si le corps n'était pas aussi chouette que je l'avais projeté... Mais je suis (très très légèrement) pointilleuse quand il s'agit de fabriquer une poupée ^^ (notons tout de même que l'inverse est vrai aussi : si le corps est bien, mais que la tête n'est pas aussi parfaite que je le projetais, je vais être déçue de ma poupée... évidemment !)



Et je ne vais pas vous mettre dans la même étape le corchetage du bonnet et la pose des cheveux. Le bonnet est crocheté et en place alors je vous en parle ce soir.

Un peu de théorie pour ceux qui se demandent bien comment on crochète un bonnet...


On fait d'abord une chaînette...



On la replie sur elle-même pour obtenir un joli rond (ma chaînette fait à peu près 6 mailles de long)



On agrandit le rond en ajoutant des mailles (d'abord toutes les deux mailles, puis toutes les 3, etc.), et quand la galette est satisfaisante, on arrête d'augmenter pour faire les côtés du bonnet.




Une fois le bonnet tout crocheté (pfiou ! ça faisait longtemps, je m'y suis repris à 3 fois pour celui-là !! oO), je le fixe sur la tête de la poupée. Elle a chouette allure déjà ! Il ne lui manque qu'une belle coupe. Je m'y attèle dès ce soir et je vous montre bientôt (j'ai failli dire demain, ah ah ah ! la bonne blague...). On se retrouve donc pour la dernière des étapes :


étape #6 : pose des cheveux et petits détails qui tuent (héhé...)

2 commentaires:

la fée B. a dit…

que c'est sympa de partager ton savoir faire !
j'avoue que je n'ose point trop me lancer,
on en trouve de si jolies... chez toi par exemple!
merci de tes démos
;-)

O. dans la lune a dit…

C'est vraiment un regard rapide sur la fabrication, je n'entre pas trop dans les détails non plus... Merci pour les compliments en tout cas ^^